Carl Warner, « Valley of the reclining woman »

« Joli paysage. Tu as été prise où ?
– Ah ah, si tu savais…
– Eh mais attends.
– Oui ?
– Ce trou, là, au milieu.
– Oui…
– C’est pas un puits, c’est un nombril ?!
– Bien vu.
– Mais alors ces montagnes… ce sont des corps humains !
– Eh bien ! Je savais que l’illusion était forte, mais je ne pensais pas faire effet à ce point ! »
— « Valley of the reclining woman » de Carl Warner à la Galerie Sakura
via Instagram http://ift.tt/2volT0P
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s