Kazuo Shiraga, « Kannon Fudora Jodo »

« C’est beau, ce geste artistique…
– Quoi ? Tu ne trouves pas que je ressemble à un barbouillage ?
– Bah non ! C’est propre, c’est net… non, vraiment, tu es un beau geste ! Comment ton peintre t’a réalisée ?
– En barbouillant ! Enfin, moi je préfère dire en faisant un corps à corps avec moi.
– C’est-à-dire ?
– Kazuo, mon artiste, m’a peint avec tout son corps, avec ses mains, ses bras tout entier, même avec ses pieds en se suspendant au plafond ! »
— « Kannon Fudora Jodo » de Kazuo Shiraga au Musée de l’Orangerie, à Paris // via Instagram http://ift.tt/2wilb8J
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s