Bodys Isek Kingelez, « Bodystate »

« Tu es la maquette d’une ville ?
– C’est ça.
– Laquelle ?
– Aucune. Mon artiste créait des villes qui n’existaient pas. Elles étaient vraisemblables, c’est-à-dire qu’on y trouvait tout ce qu’il fallait pour que la ville puisse vraiment exister, mais en même temps elles étaient utopiques.
– Elles n’ont jamais été réalisées ?
– Non… même s’il avait clairement l’objectif de contribuer à l’avenir de l’Afrique ».
— « Bodystate », sculpture de Bodys Isek Kingelez à la Fondation Louis Vuitton à Paris
via Instagram http://ift.tt/2hL4AV7
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s