Georges Braque, « Le Duo »

« Qui sont les deux personnages que tu représentes ?
– Trois.
– Trois ?
– Et le piano ? Tu oublies le piano ? Il est un de mes personnages à part entière. Regarde comme il me structure, comme ma séparation en deux parties lumineuses se fait à son niveau.
– C’est vrai, je n’avais pas remarqué.
– Pour te dire à quel point le piano est important sur moi, je ne me suis pas toujours appelé « Le Duo ». Quand Georges Braque m’a peint, il m’avait appelé « La musique », simplement.
– Pourquoi ? – Il s’était rendu compte à quel point la peinture et la musique sont liées, après avoir longtemps travaillé sur l’antiquité grecque et sur les muses.
– Alors ces deux femmes, ce sont elles, des muses ?
– Ce n’est pas impossible ».
— « Le duo » de Georges Braque, au Musée Maillol à Paris, dans l’expo « 21, rue la Boetie »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s