Alain Fleisher, « L’apparition du monstre »

« Oh là là, j’ai jamais rien vu d’aussi flippant.
– Quoi, un serpent ?
– Non, un serpent qui se prend pour une plante inquiétante.
– Pourtant c’est un phénomène naturel.
– Arrête, tu ne vas pas me faire croire que tu n’es pas trafiquer par ordinateur.
– Moi, si. Tu as raison, ça n’arrive pas aux serpents.
– Ouf.
– Mais ça arrive souvent aux cactus. On appelle ça la crispation, un phénomène pas vraiment expliqué qui fait qu’un cactus prend une forme qui sort de toute logique biologique. Mon artiste, Alain Fleisher, s’est inspiré de ça pour me créer ».
— « L’Apparition du monstre » de Alain Fleisher dans l’expo #lerêvedesformes, à voir à partir de mercredi au Palais de Tokyo
via Instagram http://ift.tt/2tdlCMv
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s