Gustave Courbet, ‘L’Origine du monde’

C’est l’un des tableaux les plus sulfureux de sa génération… et jusqu’aujourd’hui encore, il anime les passions. Qui est le modèle de « L’Origine du monde » ? Pourquoi est-elle restée cachée si longtemps ? Ce tableau est notre invité ce dimanche.

>> Retrouvez les bonus de cette chronique sur le site de France Inter

JULIEN – “L’Origine du monde” de Gustave Courbet, le plus célèbre sexe féminin du monde. Bonjour.

L’ORIGINE, se prélassant – Bonjouuuuuur madame, bonjouuuuur monsieur….

JULIEN – Alors, l’Origine du Monde, aujourd’hui vous êtes l’un des tableaux les plus en vue du Musée d’Orsay, mais on a tendance à oublier qu’avant 1995, vous étiez quasi inconnue du grand public. On ne vous avait vue qu’une fois en 1988 lors d’une exposition à New York… et avant ça, rien !

L’ORIGINE – Oui, c’est vrai. Je suis une oeuvre de collection privée. J’ai été peinte pour être possédée. Vous imaginez, au 19e siècle, un sexe féminin exposé de la sorte ! Mon commanditaire et mon premier propriétaire était un collectionneur d’oeuvres érotiques… Khalil-Bey (soupir). C’était un diplomate turc qui n’achetait que des oeuvres représentant le corps féminin. Je côtoyais le Bain Turc d’Ingres tous les jours, mais j’étais cachée sous un rideau… et Khalil ne me montrait qu’à quelques amateurs avertis… C’était avant qu’il soit obligé de me vendre. Pour rembourser ses dettes au jeu.

JULIEN – Et puis vous avez changé plusieurs fois de propriétaire. Mais vous êtes toujours resté cachée… Vous pouvez nous raconter ces expériences ?

L’ORIGINE – La plus amusante, c’est avec Jacques Lacan…

LAETITIA – Le célèbre psychanalyste, qui est votre dernier propriétaire particulier avant que vous soyez donnée au Musée d’Orsay…

L’ORIGINE – C’est ça. Quand il m’a achetée, je n’avais plus rien pour me cacher. Chez mon propriétaire précédent j’étais dissimulée sous une autre toile de Gustave. Alors Lacan a dû trouver un autre cache… et il a demandé à son beau-frère, André Masson, qui était peintre. Et Masson a créé un paysage dont les reliefs correspondent exactement à mes courbes !

JULIEN – Vous êtes consciente tout de même, l’Origine du monde, que vous êtes l’un des tableaux les plus entourés de mystère du 19e siècle, on se demande encore si vous êtes un fragment d’un tableau plus grand…

L’ORIGINE – Oui, je le saiiiis… Paris Match à meme cru avoir identifié un tableau qui était la partie supérieure de moi, il y a deux ans… (Pouffe) Ha ha ! N’importe quoi ! C’était un faux, il n’a fallu que quelques jours aux experts du Musee d’Orsay pour prouver que c’était faux. (Fière) Non. Je suis unique. Je n’ai pas de deuxième moitié ni de troisième tiers. Je suis moi. Un bassin et un sexe féminin, sans visage, sans jambes, sans bras. Je ne suis pas un portrait.

LAETITIA – L’Origine du Monde, avec cette réputation sulfureuse vous n’avez pas que des amis, j’aimerais qu’on écoute l’artiste ORLAN parler de vous. Elle vous a parodié en photographiant un sexe masculin exactement dans la meme pose que vous. Et elle l’a appelé l’Origine de la guerre.

JULIEN – L’Origine du Monde, une réaction ?

L’ORIGINE – Hm, je suis un peu déçue par ce qu’elle dit. J’aime beaucoup le travail d’ORLAN, c’est très féministe. On dirait qu’elle me taxe de misogynie…

JULIEN – Et ce n’est pas le cas ?

L’ORIGINE – Mais non voyons ! Alors oui, peut-être, c’est vrai que je ne suis qu’un fragment de femme. Mais je ressemble bien plus à une vraie femme que tout ce qui avait été peint avant. Je suis un sexe féminin brut, pas rasé, pas enjolivé, je n’appartiens pas à une vénus ou à un canon de beauté. Je suis un tableau franc, sans artifice. C’est ça qui fait de moi un tableau féministe. Je n’suis pas une vision enjolivée de la femme, je suis une bonne vraie…

JULIEN – Meeeerci, L’Origine du monde, nous avons saisi le message, en tout cas ce qu’on peut dire c’est que vous méritez bien votre réputation sulfureuse. Et on rappelle que vous êtes toujours exposée au Musée d’Orsay.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s